Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Histoire / La Bataille du Canal

La Bataille du Canal

L'année 2014 a donné l'occasion à la Ville de Saint-Ghislain de commémorer le début de la Première Guerre mondiale. En effet, notre Entité a été le théâtre des premiers affrontements entre soldats britaniques et allemands lors de ce conflit. Petit retour sur cet épisode guerrier de notre histoire locale.

Contexte historique

Illustration d'une photo ancienne d'une péniche

Le 4 août 1914, l’Allemagne - dont le plan est d’envahir la France - déclare la guerre à la Belgique qui était un pays neutre. Cette déclaration de guerre va déclencher une réaction en chaîne dont la première est la résistance héroïque de l’armée belge avec à sa tête le roi Albert 1er, le Roi Chevalier.

La Grande Bretagne déclare alors la guerre à l’Allemagne et respecte ainsi une convention qui prévoit qu’elle défendrait la Belgique si celle-ci voyait sa neutralité violée.

La mobilisation générale de tous les jeunes de 18 à 30 ans est annoncée en Belgique, en France et en Angleterre. Des soldats anglais, ne connaissant pas notre langue et très peu notre culture, s’engagent et traversent la Manche pour venir défendre la Belgique !

La Bataille du Canal

Illustration du logo de la Bataille du Canal représentant deux carrés, l'un avec le chiffre 14 et l'autre avec le chiffre 18, suivis de 2 traits rouge et bleu figurant le canal

La Ville de Saint-Ghislain, proche de Mons, a été marquée par ce conflit car elle a été témoin des premières batailles entre les Allemands et les soldats britanniques.

En 1914, à la place de l’autoroute se trouvait le canal Mons-Condé, qui servait pour le transport des marchandises entre le nord de la France et la province de Hainaut.

Ce canal était une frontière pour les envahisseurs allemands qui avaient décidé d’attaquer et de prendre la Ville de Mons.

Des soldats britanniques venus de la région du Kent et attachés à un régiment appelé le « Royal West Kent », étaient chargés de défendre les ponts qui enjambaient ce canal (il y en avait 5 sur le territoire de Tertre et d'Hautrage), et notamment celui qui existait à hauteur du « Home des Bateliers ».

Le matin du 23 août 1914, la première confrontation entre les armées britannique et allemande a eu lieu. D’aucuns racontent qu'il s'agissait des premiers coups de feu tirés par des soldats britanniques sur notre territoire depuis la Bataille de Waterloo.

La Bataille du Canal marque les prémisses de la célèbre Bataille de Mons.

A Tertre, dans le quartier des Herbières, de nombreux soldats britanniques et allemands ont perdu la vie ce jour-là. Ils reposent aujourd’hui au cimetière militaire d’Hautrage créé en 1914 par les Allemands qui occupaient notre pays.

Saint-Ghislain se souvient

Illustration du Mémorial West Kent de Tertre

En août 2013, un monument à la mémoire des soldats britanniques du Royal West Kent a été inauguré au croisement de la rue Defuisseaux et de la rue des Herbières à Tertre, à l’endroit-même où les premiers soldats du régiment anglais ont péri.

Ce Mémorial est dédié aux 6 866 hommes de ce régiment britannique tombés sur ce que les Anglais appellent « le Front de l’Ouest ».

C’est grâce aux efforts conjugués de la Ville de Saint-Ghislain, du Living History Group du Royal West Kent (un groupe qui recrée, en Angleterre, les conditions de vie des soldats en 1914) et l’association régimentaire du Royal West Kent, que ce mémorial a pu voir le jour.

 

Actions sur le document