Information

Trouvez toutes les informations liées au Covid-19

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Social / PCS

Plan de cohésion social

Qu’est-ce que le Plan de Cohésion Sociale ?

Pour la Wallonie, le Plan de Cohésion Sociale (PCS) est défini comme l’ensemble des processus, individuels et collectifs, qui contribuent à assurer à chacun l’égalité des chances et des conditions, l’équité et l’accès aux droits fondamentaux et au bien-être économique, social et culturel, et qui visent à construire ensemble une société solidaire et coresponsable pour le bien-être de tous.

 

Quels sont les objectifs du PCS ?

Le PCS répond à deux objectifs :

  1. réduire la précarité et les inégalités en favorisant l’accès de tous aux droits fondamentaux ;
  2. contribuer à la construction d’une société solidaire et coresponsable pour le bien-être de tous.

En d’autres termes, par les activités organisées, le PCS tente d’améliorer, au niveau local, les conditions de vie des citoyens tout en leur permettant d’accéder aux droits fondamentaux.

Quels sont les thématiques / axes de travail du PCS ?

Pour atteindre les objectifs, la Wallonie soutient financièrement les communes disposant d’un Plan de Cohésion Social (PCS) afin de mettre en place des projets, des actions basés sur les thématiques suivantes :

  1. Le droit au travail, à la formation, à l’apprentissage, à l’insertion sociale
  2. Le droit au logement, à l’énergie, à l’eau, à un environnement sain et à un cadre de vie adapté
  3. Le droit à la santé
  4. Le droit à l’alimentation
  5. Le droit à l’épanouissement culturel, social et familial
  6. Le droit à la participation citoyenne et démocratique, aux technologies de l’information et de la communication
  7. Le droit à la mobilité

Le PCS, un dispositif centré sur le partenariat

Le PCS soutient en priorité les partenariats avec des associations. Il n’a pas pour but de mettre en place des actions qui peuvent ou sont déjà mises en œuvre par une association ou une institution, mais il permet de compléter l’offre/les actions de celles-ci.

Ces partenariats sont un enrichissement pour le plan.

Le PCS peut confier la mise en œuvre totale ou partielle d’actions du plan via deux types de partenariats :

  1. Via un transfert financier au départ du PCS ;
  2. Via un dispositif complémentaire au PCS appelé « Article 20 » expliqué ci-dessous.

L’Article 20

Dans ce cadre, le Gouvernement octroie aux communes des moyens supplémentaires pour soutenir des actions menées par une ou plusieurs association(s) partenaire(s).

Ces moyens sont reversés entièrement aux associations partenaires.

Qui est le chef de projet du Plan de Cohésion Sociale ?

Le chef de projet du PCS de la Ville de Saint-Ghislain est Arnaud Bruyère. Celui-ci travaille au service Action Sociale, Jeunesse et Coopération qui se trouve à l’adresse suivante : 17, rue de Chièvres à 7333 Saint-Ghislain (Tertre).

Comment prendre contact avec cette personne ?

Il est possible de le contacter via le numéro de téléphone suivant : 065 76 20 02 ou via l’adresse mail suivante : YXJuYXVkLmJydXllcmVAc2FpbnQtZ2hpc2xhaW4uYmU=

Les horaires du service Action Sociale, Jeunesse et Coopération sont les suivants : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h.

Vous pouvez également contacter le service pour les matières / domaines suivant(e)s :

Quelques exemples d’actions développées au niveau local :

Les actions menées par le PCS :

  1. La médiation de quartier
  2. Alzheimer café
  3. Hiver et Printemps des Solidarités : pendant les congés d’hiver et de printemps, les aînés ont la possibilité de faire appel gratuitement à des jeunes afin d’effectuer quelques petits services chez eux (ex : jardinage, nettoyage, rangement d’un grenier, mise en peinture, etc.).
  4. Les Conseils consultatifs
  5. Les animations de quartiers : lors des vacances scolaires, des activités ludiques, sportives et culturelles sont proposées aux jeunes de 12 à 26 ans dans les différents quartiers de l’Entité ainsi que des sorties (bowling, journée à la mer, piscine, etc.).
  6. Divers évènements sont également organisés dans un cadre de sensibilisation et / ou de mobilisation de la population dans des domaines variés tels que :
  • l’interculturalité : la Fête Interculturelle, la Ville aux 1000 Visages, etc.
  • la lutte contre toutes formes de discriminations : les Journées Internationales des Droits des Femmes ; des Ainés, des Migrants, l’Opération Ruban Blanc, etc.
  • le handicap : Journée Internationale de la personne handicapée, une exposition artistique inclusive « Envol », etc.

Les actions menées en collaboration entre le PCS et un (ou des) partenaire(s) :

  • Formation en alphabétisation (Alpha-FLE) : formation dispensée deux fois par semaine. Elle s’adresse à des personnes non-francophones faiblement ou pas scolarisées dans leur langue maternelle ayant des difficultés de lecture et d’écriture et capables ou non de s’exprimer oralement en français. Apprentissage du français oral et écrit, découverte de l’environnement de vie, de la société belge, des institutions, de la culture.
  • Salon de l’Emploi et Journées de la Motivation : actions organisées tous les deux ans à destination des demandeurs d’emploi

- Les Journées de la Motivation : organisation d’ateliers préparatoires (CV, entretiens d’embauche, confiance en soi et relooking) avec le soutien du Forem et d’opérateurs spécifiques au domaine de l'insertion socioprofessionnelle. L’objectif est de préparer au mieux les demandeurs d'emploi à la rencontre de recruteurs lors du Salon de l’Emploi.

- Salon de l’Emploi : l’objectif est de permettre à des demandeurs d’emploi de rencontrer physiquement et en un seul lieu des employeurs ou des entreprises qui recrutent. Lors de cette journée dédiée à l’emploi, des informations, conseils et bons plans autour de la recherche d’emploi ; des informations sur la création d’entreprise sont également proposées.

  • Ecrivain public
  • Remise à niveau du permis de conduire théorique pour les ainés : deux fois par an, une remise à niveau du code de la route est proposée par la zone de Police Boraine. Cet atelier est organisé autour d’un « test » (questionnaire à choix multiples), d’une projection d’un film-reportage et d’échanges de bonnes pratiques avec les intervenants.

Les actions confiées / déléguées à des associations partenaires avec le soutien du PCS :

  1. Distribution de colis alimentaires : le soutien apporté à l’Eglise Protestante de Douvrain (Asbl BETHESDA) favorise la distribution de colis à destination des personnes en difficulté.
  2. Ateliers d’expression théâtrale : le soutien apporté à l’Asbl Théâtre du Copion permet le développement de 3 ateliers : l’Atelier des « Enfants » (5 à 12 ans), l’Atelier des « Adolescents » (12 à 21 ans) et l’Atelier des « Adultes ». Ces activités encouragent les échanges, la création de liens sociaux via la découverte ou la pratique du théâtre. Ils permettent aussi de rompre le sentiment d’isolement et favorisent la mixité sociale.
  3. Ateliers/activités en lien avec le respect de la diversité : le soutien auprès de l’Asbl « Femmes Prévoyantes Socialistes » permet au niveau local la mise en place d’ateliers encourageant les échanges et la rencontre entre différents publics. Activités d’intégration collective au sein des quartier Sartiaux et Bonniers : le soutien auprès de l’Asbl Les Equipes Populaires / Ecole de la Rue a pour objectif d’encourager la mise en œuvre d’ateliers et de projets collectifs pour mobiliser les habitants du quartier afin de renforcer le sentiment d’appartenance (ex : jardinage, peinture, customisation de vêtements, Repair Café, ateliers récréatifs / ludiques pour les enfants…).
  4. Service de « Dépannage informatique »

Les actions menées via l’Article 20 :

  1. Échanges intergénérationnels : via ce soutien, l’Asbl « L’Enfant-Phare » a pu élargir son cadre de travail par rapport aux missions de base des Ecoles des Devoirs. L’association a mis en place un travail axé sur l’apprentissage et le développement de nouvelles compétences pour les enfants fréquentant leur service (6 à 12 ans). Cet apprentissage se fait via des échanges avec des ainés. Ces derniers viendront partager leurs connaissances, leurs compétences via des animations ludiques et pratiques auprès des enfants.
  2. Accompagnement et encadrement des enfants et d’adolescents en situation de handicap : La Marjolaine favorise l’organisation d’activités inclusives pour des enfants à besoins spécifiques (ex : cours de cuisine, stages de guitare, natation…), ainsi que des activités ouvertes à toutes et tous (ex : visites de lieux culturels, « marche printanière », exposition d’art.…).
  3. Sensibilisation et accompagnement des femmes face aux discriminations et aux violences : Vie Féminine a renforcé son action au niveau local. Des actions à caractère collectif sont mises en œuvre afin de renforcer la capacité d’autonomie, l’estime de soi, la capacité d’agir des participantes (groupe de parole, module de formation et /ou d’animation…). Un accompagnement individuel (écoute, conseil) peut aussi être offert aux victimes.

Il est important de préciser que l’ensemble des projets / ateliers présentés ci-avant sont gratuits.

Pour tout renseignement complémentaire (horaires, lieux, démarches à effectuer…), nous vous invitons à contacter le service Action Sociale, Jeunesse et Coopération.

 

Actions sur le document